Catégories

Calendrier

 << Décembre 2019 >> 

Dim| Lun| Mar| Mer| Jeu| Ven| Sam
01020304050607
08091011121314
15161718192021
22232425262728
293031        
Recherche
Critères de développement des résidences de tourisme et gite touristique sur le territoire de Chambord
12:20pm - 08/23/2012

En juin dernier, la municipalité de Chambord a adopté un réglement (2012-513) dans la but de régir la demande touristique en établissant les critères de développement des résidences de tourisme et gite touristique sur le territoire de Chambord.

 

L'ARVC a pris connaissance du réglement et s'est engagé à être à l'écoute des commentaires des villégiateurs afin de pouvoir faire des recommandations au Conseil municipal qui pourra apporter les corrections demandées.

 

À remarquer entre autres:

 

Sur les résidences de tourisme,

  • Ne peut être supérieure à 10% de la proportion de résidences de la zone où il se situe...
  • Le nombre de personnes ne doit pas dépasser 14 (maximum de 6 chambres multiplié par 2 plus 2 personnes)
  • L'exploitant doit détenir un permis du ministère du tourisme

Sur le gite touristique,

  • Maximum de 5 chambres
  • Avoir un permis du ministère du tourisme
  • Offrande d'un déjeuner seulement

Vous pouvez prendre connaissance du réglement complet en consultant le site internet de la municipalité de Chambord.

 

Vous pouvez nous adresser vos commentaires en vous inscrivant sur notre blogue ou en nous écrivant  ou par téléphone selon les coordonnées inscrites sur notre site internet à la page Contactez-nous.

 

Nous souhaitons transmettre vos commentaires lors de la saison 2013.

 

Serge Desbiens pour l'exécutif de l'ARVC

avatar
Voilà une aberration...touristique! La municipalité a adopté un règlement truffé de modalités encore une fois subjectives qui ouvrent la porte à toutes les exagérations. Pourtant, des membres «délégués de chemin» de l'ARVC s'étaient rendus à la séance spéciale du conseil en mi-juillet pour demander au maire une consultation plus élargie auprès des riverains. Rien n'y fait: ce bon maire s'obstine à lever des règlements qui ne font que détériorer davantage la qualité de la villégiature à Chambord.

1. Ces résidences constituent des commerces. Sont-elles considérées comme telles au niveau des taxes foncières et commerciales, et détiennent-elles un permis d'opération municipal?

2. Le critère de 6 chambres rapproche davantage d'une auberge que d'une résidence. On comprend qu'à ce nombre de chambres, on invite à la fête et au party: exemple l'auberge du domaine Laberge. Qui va venir vérifier qu'on est 13-14-15-16 personnes ou plus, d'autant plus que c'est souvent aussi l'occasion d'inviter des amis?
On comprend que 2 chambres devrait être le maximum autorisé! De plus, la présence de telles résidences entraîne une circulation accrue, souvent avec des remorques-bateau ou autre, sur des chemins d'accès déjà négligés. Conséquence: il circule plus de voitures «touristiques» que tous les riverains mis ensemble d'un secteur donné pour la période estivale. Sans parler de la musique à plein volume, des cris et chants des joyeux touristes jusqu'à tard la nuit, des feux d'artifice...et même des chasseurs qui tirent le canard à 5H00 du matin!!! Comment les autorités municipales peuvent-elles non seulement cautionner mais autoriser une telle détérioration de la villégiature?

Le maire a-t-il compris que les villégiateurs viennent à Chambord pour la paix et la tranquillité qui ont fait sa réputation? Depuis 2001, il a été l'instigateur d'une période où ces qualités ont été hélas! mises de côté. Vivement qu'on retrouve notre Chambord!
Commenté par 65Laberge : 09/09/2012 08:42
Vous devez etre connecte pour laisser un commentaire
Pas encore inscrit? Cliquez ici.   Avez-vous oublie vos informations de connexion? Cliquez ici.